La société Aéroports de Lyon s’assure une gestion plus autonome avec DIMO Software et Sage XRT

« Sage XRT est un excellent produit dédié à la trésorerie, « pensé » pour notre métier et qui répond complètement à nos exigences et à nos contraintes. Il n’y a pas mieux ! » témoigne Serge Beysseriat, responsable du service trésorerie-recouvrement.

La gestion des aéroports lyonnais

Aéroports de Lyon, société Anonyme à capitaux publics détenue par l’Etat (60%), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (25%), la Région (5%), le Département (5%) et le Grand Lyon (5%) est chargée de la gestion des deux aéroports de Lyon : Lyon Saint-Exupéry et Lyon Bron.

Elle rassemble 460 personnes pour un chiffre d’affaires en 2019 de 214 millions d’euros.

Aéroports de lyon

Une gestion de trésorerie autonome

Jusqu’en 2008, la trésorerie des Aéroports de Lyon était gérée directement par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (CCIL). Les services comptables étaient, quant à eux, installés au sein de la société mais travaillaient avec le même logiciel comptable que la CCIL. Deux importantes décisions de gestion sont prises cette année-là : transférer le service trésorerie de la CCIL au sein de la société Aéroports de Lyon et rechercher un nouvel ERP.

« L’idée générale, explique Serge Beysseriat, responsable du service trésorerie-recouvrement, était d’assurer une plus grande autonomie de gestion à la société Aéroports de Lyon, en coupant les liens avec la Chambre de Commerce (qui, de gestionnaire est devenue actionnaire avec le passage en SA des Aéroports de Lyon), tout en développant les fonctionnalités de notre gestion financière. »

Le choix de la sécurité et de la compétence

La CCIL utilise depuis longtemps, pour sa gestion de trésorerie une solution Sage qui donne toute satisfaction. « Nous sommes allés au plus simple et au plus sûr, explique Serge Beysseriat. Nous avons décidé de poursuivre notre collaboration avec Sage. Cela nous permettait de conserver les mêmes bases de données et de faire le basculement d’un site à l’autre très rapidement, sans perdre de temps et sans avoir besoin de former qui que ce soit. Nous avons opté pour Sage XRT Treasury On-demand Edition avec les modules Paiement et Signature via le protocole EBICS TS, que nous n’avions pas à la CCI. »

Une mise en œuvre très rapide en mode SaaS

C’est DIMO Software, intégrateur Sage, installé dans la région lyonnaise, qui s’occupe de la migration et de la mise en œuvre du nouveau logiciel de trésorerie en mode SaaS (Software As A Service).
« Les consultants de DIMO Software sont très compétents, ils connaissent parfaitement les problématiques de notre métier et se sont engagés à opérer le transfert de données d’un site à l’autre sans la moindre rupture d’exploitation. Comme nous recherchions parallèlement un ERP et que nous ne savions pas si le progiciel choisi intègrerait ou non une gestion de trésorerie, nous avons choisi de travailler provisoirement en mode SaaS, ce qui nous évitait de faire des investissements trop lourds en matériel sans visibilité à moyen et long terme. Cela n’a posé aucun problème. J’utilise le logiciel comme s’il était installé à 100% chez nous, il n’y a pas le moindre temps de réponse. »

aeroport lyon saint exupery

Plus rapide, plus simple, plus sûr

Après quelques tests réussis, Sage XRT Treasury Ondemand Edition est opérationnel depuis octobre 2008, dans les délais impartis. « La version que nous avons installée aux Aéroports de lyon, très performante, est encore mieux que celle que nous utilisions à la Chambre de Commerce. Elle nous permet d’envoyer des fichiers signés et cryptés à la banque, sans avoir besoin de confirmer par fax. Le gain de temps est considérable.

Il faut préciser qu’avant, à la CCIL, nous étions trois à nous occuper de la trésorerie. Aujourd’hui, je suis tout seul à Aéroports de Lyon. Je dois donc en faire beaucoup plus qu’avant, et le logiciel m’y aide grandement. Sage XRT Treasury On-demand Edition est par ailleurs un outil très ergonomique et convivial, tous les produits se retrouvent sur le même écran et on se promène facilement d’un module à l’autre… Les demandes de virement sont facilement paramétrables, sans risque d’erreur ou d’échec dans la transmission.

C’est à la fois plus rapide et plus fiable. Grâce au protocole EBICS TS, on s’affranchit des délais généralement imposés par les banques, qui demandent que les ordres de virement soient faxés avant 11 heures du matin pour être traités le jour même. Comme il n’y a plus de traitement manuel et que les données arrivent directement dans la machine, on peut faire des transmissions jusqu’à 13 heures : deux heures précieuses sont ainsi gagnées chaque jour. Autre aspect positif : les signatures. Trois personnes ici sont susceptibles de signer des virements. Elles peuvent maintenant le faire même quand elles sont en déplacement, il leur suffit de disposer d’un ordinateur portable connecté ! »

La meilleure solution du marché

Finalement, la société a choisi l’ERP Sage X3. Pour ce qui est de la trésorerie, conclut Serge Beysseriat, « nous gardons Sage XRT Treasury. Nous basculerons probablement en mode serveur lorsque l’ERP sera installé. Sage XRT Treasury et Sage ERP X3 ont la même logique de fonctionnement et travailleront bien ensemble. Les données circuleront aisément d’un produit à l’autre. Je dois préciser que toutes les offres que nous avons étudiées pour notre projet ERP proposaient pour la partie trésorerie une solution… Sage ! Même SAP n’avait rien d’autre. Et les autres aéroports français que j’ai interrogés ont eux aussi tous choisi Sage XRT Treasury. C’est un excellent produit dédié à la trésorerie, « pensé » pour notre métier et qui répond complètement à nos exigences et à nos contraintes. Il n’y a pas mieux ! »

Partager ce témoignage client
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page