Le guide complet sur la gestion de trésorerie

Mission centrale en entreprise, la gestion de trésorerie demande un investissement constant. DIMO Software vous guide pour mieux comprendre les enjeux de la gestion de trésorerie et vous conseille pour optimiser les avantages d’une trésorerie bien gérée.

Tout savoir sur la gestion de trésorerie

Définition de la gestion de trésorerie

La trésorerie désigne toutes les ressources mobilisables par une entreprise à un instant T, c’est-à-dire le cash disponible en caisse et les sommes disponibles sur les comptes bancaires non bloqués. Ces fonds facilement accessibles doivent pouvoir permettre le financement de projets en cas d’opportunités, ainsi que le paiement de charges imprévues. On appelle donc gestion de trésorerie la gestion des ressources financières de l’entreprise, dont le but est d’assurer son équilibre financier et sa rentabilité, grâce à un suivi dynamique et à l’analyse d’indicateurs clés. De nombreuses missions sont inhérentes à la gestion de trésorerie, notamment :

Le suivi des comptes bancaires n’est pas suffisant dans le sens où il n’offre à lui seul aucune possibilité d’anticipation. La gestion de trésorerie est cruciale pour prévenir des difficultés comme pour ne pas manquer des opportunités.

Tout savoir sur la gestion de trésorerie

Qui est responsable de la gestion de la trésorerie dans une entreprise ?

La gestion de trésorerie mobilisera d’autant plus de personnel que la structure de l’entreprise est complexe et ses transactions nombreuses. Les acteurs principaux de la gestion de trésorerie en entreprise sont :

  • Le trésorier chargé du suivi quotidien des flux de trésorerie, de l’élaboration du budget prévisionnel, des relations bancaires
  • Le comptable, qui assure la gestion de trésorerie en l’absence de poste de trésorier dans l’entreprise, ou qui fournit les données comptables (comptes de résultats, bilans, factures) au trésorier
  • Le contrôleur de gestion, qui fournit des informations nécessaires au prévisionnel de trésorerie en tant que responsable des budgets des différents services dans l’entreprise
  • Le DAF, qui manage l’équipe dédiées aux finances et reporte au dirigeant ses interprétations et analyses des différents indicateurs
  • Le dirigeant, qui doit être informé de la situation de la trésorerie de son entreprise afin de prendre les meilleures décisions et de mesurer leur impact.

Quels sont les indicateurs à surveiller pour une bonne gestion de trésorerie ?

Trois indicateurs clés sont à observer en gestion de trésorerie :

  1. La trésorerie nette (TN), c’est-à-dire la trésorerie disponible à un instant T, et les prévisions de son évolution
  2. La consommation nette de liquidités, qui correspond à la différence mensuelle entre les décaissements et les encaissements et, si le ratio est positif, la recherche de ses causes (structurelles ou exceptionnelles)
  3. Le besoin en fonds de roulement (BFR), c’est-à-dire le montant nécessaire pour couvrir le décalage entre les encaissements et décaissements dans le cadre du cycle d’exploitation

Quelles solutions en cas de difficultés de trésorerie ?

Des difficultés de trésorerie ont pour cause un déséquilibre entre les flux entrants et les flux sortants. Pour les résoudre, il convient donc d’actionner les bons leviers après analyse de l’origine des difficultés, c’est-à-dire :

  • Augmenter le chiffre d’affaires : via l’augmentation des prix, la fidélisation des clients, le développement de la visibilité
  • Diminuer les charges : en recherchant et supprimant les sources de dépenses inutiles (gaspillage), en renégociant les contrats fournisseurs, en centralisant les achats ou en reportant des investissements
  • Recourir à des financements : emprunts bancaires, autorisations de découvert, affacturage

Conseils sur la gestion de trésorerie by DIMO Software

Faire un état des lieux de votre stratégie actuelle

De nombreuses entreprises, notamment de petite et moyenne taille, n’accordent pas assez d’attention et de temps à la gestion de trésorerie. Or, une bonne gestion financière doit se baser sur le suivi des flux de liquidités. Faites un état des lieux de la visibilité dont vous bénéficiez sur votre trésorerie et du dynamisme de votre gestion.

Faire une prévision de trésorerie à court et moyen terme

Le plan de trésorerie doit permettre une visibilité à court terme des différentes échéances de paiement, mais aussi des prévisions à moyen et long terme, afin d’ajuster sa politique d’investissement et de minimiser les coûts de financement. Il faut donc établir d’une part un budget de trésorerie annuel, d’autre part un plan de trésorerie prévisionnelle actualisé de manière hebdomadaire ou mensuelle.

Faire un suivi des flux de trésorerie au quotidien

La surveillance des flux de trésorerie au quotidien permet d’assurer l’équilibre financier de l’entreprise. Il s’agit de suivre, particulièrement, la trésorerie engagée, les encours clients et les échéances fournisseurs.

Faire un suivi des flux de trésorerie au quotidien

Automatiser les contrôles de flux de trésorerie

Les logiciels de gestion de trésorerie et logiciels de communication bancaire permettent d’automatiser le suivi des flux de trésorerie en permettant, respectivement, des décisions d’équilibrage et de placement, et la récupération automatique des données bancaires. La systématisation de la gestion de trésorerie apporte un gain de temps considérable, des fonctionnalités précieuses et un moindre risque d’erreurs.

Optimiser la gestion du poste client

Tendre vers une réduction des délais de paiement et gérer le risque client à travers des enquêtes de solvabilité et la création d’une base de données. Le but : minimiser le risque d’impayés. Passer par une solution de recouvrement permet aussi la récupération plus rapide et systématique des dettes clients.

Négocier ses délais de paiement fournisseurs

Négocier une augmentation des délais de paiement auprès des fournisseurs permet une diminution du BFR (besoin en fonds de roulement). La loi encadre cependant ce délai en fixant un maximum de 60 jours. L’affacturage inversé (reverse factoring) est une solution qui permet de différer le décaissement tout en assurant un paiement à la livraison au fournisseur.

À retenir sur la gestion de trésorerie

Élément essentiel de la réussite d’une entreprise, la gestion de trésorerie fait partie intégrante de la gestion financière. Une gestion de trésorerie efficace passe par l’utilisation de logiciels dédiés qui prennent en charge la gestion des relations bancaires et offrent des outils pratiques d’aide à la décision.

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page