Le guide pour choisir entre protocole EBICS et SWIFT

Un protocole de communication bancaire standardisé permet la sécurisation des flux et du transfert de fichiers via internet à l’abri des risques de fraude. Il existe plusieurs canaux de communication pour sécuriser les échanges bancaires : parmi les plus fiables, EBICS et SWIFT possèdent chacun leurs atouts et leurs limites.

DIMO Software vous guide dans le choix du protocole adapté
aux besoins de votre entreprise.
EBICS ou SWIFT lequel choisir

Comprendre le protocole EBICS

Qu’est-ce que le protocole EBICS ?

Le protocole de communication Electronic Banking Internet Communication Standard (EBICS) permet l’échange de fichiers bancaires en toute sécurité avec n’importe quel établissement bancaire de France, mais aussi de plusieurs pays d’Europe, notamment la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. Le protocole existe en deux versions, EBICS T pour l’échange de fichiers simples avec confirmation par fax ou sur les sites bancaires et EBICS TS pour l’échange de fichiers avec signature numérique des ordres.

Comment fonctionne la signature électronique avec le protocole EBICS ?

La signature électronique des ordres est effectuée grâce à un support physique externe comme Keynectis, Swift 3SKey, ClicNTrust, Certeurope, qui contiennent un token de signature. L’assignation des tokens à chaque signataire de l’entreprise est gérée en interne, par un collaborateur administrateur. La signature électronique donne aux règlements une valeur de non-répudiation et d’exécutabilité immédiate.

Quels sont les avantages du protocole EBICS ?

Le protocole EBICS présente plusieurs avantages, au premier rang desquels sa gratuité, sa sécurité et son absence de limite volumétrique. Le canal de communication bancaire est compatible avec tous les formats locaux, SEPA et internationaux. La signature numérique personnelle intégrée aux ordres transmis est un atout de taille. La version EBICS 3.0 est harmonisée, avec des caractéristiques techniques et des fonctionnalités identiques dans tous les pays où le protocole est utilisé, soit la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

Quels sont les inconvénients du protocole EBICS ?

Les limites du protocole EBICS se situent principalement dans sa faible portée internationale : bien que plus étendue que la version précédente, la version 3.0 n’ouvre la communication qu’à 4 pays européens. Une certaine expertise est par ailleurs nécessaire à la mise en place du protocole, qui demande des démarches répétées de validation et d’activation des services et des clefs.

Comprendre le protocole SWIFT

Qu’est-ce que le protocole SWIFT ?

Avec son réseau privé de communication financière SWIFTNet, la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication (SWIFT) offre un canal sécurisé pour les transactions financières dans le monde entier. Les transmissions SWIFT s’effectuent soit par le biais de la plateforme dédiée développée par un prestataire agréé, soit par le service télématique d’un établissement bancaire, ou encore par le connecteur SAL2 (SWIFT Alliance Lite2) de l’entreprise. Le service, payant, requiert l’adhésion administrative à SWIFT : la procédure peut être prise en charge par un prestataire expert ou par l’entreprise elle-même.

Quels sont les avantages du protocole SWIFT ?

SWIFTNet présente de nombreuses fonctionnalités et garanties. Ses principaux avantages résident dans sa compatibilité avec l’espace de paiement unifié SEPA et les formats ISO 20022, ainsi que sa connexion à une grande majorité de banques dans le monde. Comme le protocole EBICS, le réseau SWIFTNet offre la possibilité d’intégration de signatures numériques personnelles. Le protocole SWIFT se distingue enfin par son service de communication sécurisée et rapide par internet avec la possibilité de fichiers volumineux et une garantie d’acheminement.

Quels sont les inconvénients du protocole SWIFT ?

Le principal inconvénient du protocole SWIFT réside dans le fait que le service soit payant tout à la fois à l’adhésion et à l’utilisation, avec une tarification au volume de transferts ou au nombre de fichiers. La mise en place du protocole demande également une certaine expertise dont les entreprises ne disposent pas toujours en interne.

Quel protocole bancaire choisir : EBICS ou SWIFT ?

Le choix entre les deux solutions dépendra entièrement des besoins de votre structure en matière de transactions et de communication bancaire. Le réseau SWIFT sera le choix le plus évident pour une entreprise amenée à échanger régulièrement avec l’international, tout particulièrement en dehors de l’Europe et de la zone euro. Le service étant payant, il doit constituer un investissement rentable pour l’entreprise, et donc répondre à un besoin régulier de transferts de gros volumes dans le monde entier. Le protocole EBICS, par sa gratuité et par ses différentes versions avec ou sans signature, est adapté aux structures moins complexes, à dimension nationale, ou dont les échanges sont principalement axés vers la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche.

Quel protocole bancaire choisir EBICS ou SWIFT

À retenir sur les protocoles EBICS et SWIFT

EBICS et SWIFTNet offrent aux entreprises des niveaux de sécurité parmi les meilleurs du secteur pour la communication des données financières et bancaires. Chacun des protocoles est adapté à différents besoins, résultant de la complexité de structure des entreprises et de leur envergure à l’international.

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page