Tout savoir sur le calcul du FR et du BFR

Le fonds de roulement est une variable importante en gestion d’entreprise, qui permet le contrôle de l’équilibre financier. Le besoin en fonds de roulement constitue également un indicateur essentiel, qui renseigne sur les besoins de financement à court terme et qui entre dans le calcul de plusieurs ratios, notamment celui du cash-flow.

DIMO Software consacre un guide complet au FR et au BFR :
à quoi servent ces indicateurs ? Comment les calculer et les interpréter ?

Le FR et le BFR deux indicateurs clés

Comprendre ce qu’est le fonds de roulement et comment le calculer

Abrégé FR ou FRNG pour « fonds de roulement net global », le fonds de roulement est un indicateur à long terme qui révèle la politique de financement de l’entreprise. Il est lié de près au BFR, besoin en fonds de roulement, qu’il peut permettre de financer s’il est excédentaire.

Quelle est la définition du fonds de roulement ?

Le fonds de roulement désigne toutes les ressources à disposition de l’entreprise, issues de l’exploitation de son activité, des investisseurs, des organismes de financement ou des apports en capitaux des associés, qui ont pour objet de financer les investissements en biens durables. Le fonds de roulement comprend les ressources non utilisées pouvant couvrir les dépenses d’exploitation courante (paiement des employés, des fournisseurs et des charges de fonctionnement) en attendant les encaissements clients (donc nettes du CA). Notion comptable qui rend compte de l’utilisation des ressources financières de l’entreprise, le FR peut se concevoir comme la différence entre les capitaux permanents de l’entreprise (ou ressources à long terme) et son actif immobilisé.

À quoi sert de connaître le fonds de roulement ?

Indicateur important pour évaluer l’équilibre financier de l’entreprise, le FR permet de contrôler que les actifs immobilisés sont bien financés par des ressources à long terme : une règle de sécurité simple en finance veut, en effet, qu’un investissement à long terme soit financé par une ressource à long terme. Le fonds de roulement est ainsi calculé lors d’une création ou d’une reprise d’entreprise, ainsi que régulièrement en cours d’activité. Son évolution est à surveiller car il est un indicateur de pérennité pour l’entreprise.

Quel est le calcul pour connaître le fonds de roulement ?

Le calcul du fonds de roulement consiste à effectuer la différence entre les capitaux permanents et les actifs immobilisés. Une autre approche consiste à utiliser la formule Ressources stables – Emplois durables, ce qui revient à soustraire l’actif immobilisé brut des ressources composées du capital social, des réserves, du résultat, des comptes courants associés bloqués, des dettes financières supérieures à une année, des amortissements et des provisions pour risques et charges.

Quelle interprétation donner à son fonds de roulement ?

Le fonds de roulement peut être positif, négatif ou nul. Lorsqu’il est positif, ou excédentaire, cela signifie que les ressources stables sont supérieures aux emplois durables. L’excédent peut financer totalement ou en partie de BFR (Besoin en fonds de roulement). Le solde constitue la trésorerie nette, matelas financier pour l’entreprise. Un FR négatif révèle une situation critique, puisque les investissements durables ne sont pas financés par des ressources également durables. L’entreprise est sous-capitalisée. Lorsque le FR est nul, la situation est stable, mais aucun excédent n’est généré pour couvrir le BFR. Si celui-ci est positif, il faudra donc trouver des financements extérieurs.

Quels sont les ratios financiers qui nécessitent de connaître le fonds de roulement ?

Plusieurs ratios financiers utilisent les données du fonds de roulement. Les principaux sont le ratio de financement des investissements et le calcul de l’autonomie financière. Le premier a pour but de mesurer le taux de couverture par les capitaux permanents des actifs immobilisés afin de savoir si les capitaux permanents pourront aussi en partie financer l’actif circulant. L’autonomie financière se calcule quant à elle par le rapport entre les fonds propres et les dettes financières à long terme. Le ratio, étudié par les banques sollicitées pour un financement, révèle l’indépendance financière d’une entreprise par rapport à ses prêteurs.

Comprendre ce qu’est le besoin en fonds de roulement et comment le calculer

Lié de près au FR, le BFR est un indicateur à court terme qui résulte des décalages temporels entre les flux de trésorerie entrants et sortants. Donnée clé de tout business plan, le BFR est particulièrement crucial au démarrage d’une activité.

Quelle est la définition du besoin en fonds de roulement ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) correspond au montant nécessaire pour couvrir les besoins financiers à court terme, résultant d’un décalage entre les décaissements et les encaissements liés à l’activité de l’entreprise. Parce qu’une créance n’est pas réglée immédiatement et que les produits en stocks (achats) ne font pas non plus l’objet d’une vente immédiate, un besoin financier à court terme est nécessaire pour couvrir ces décalages temporels entre les dépenses et les recettes.

À quoi sert de connaître le besoin en fonds de roulement ?

Indicateur de santé financière pour une entreprise, le BFR peut révéler des difficultés irrémédiables lorsqu’il est très important sur une longue période. Le BFR doit être calculé le plus fréquemment possible car son évolution nécessite analyse. La plupart des entreprises ont besoin, pour fonctionner, d’immobiliser de la trésorerie. Connaître le besoin en fonds de roulement est essentiel pour anticiper son financement et ne pas être confronté à des difficultés financières, tout particulièrement en phase de croissance.

Quel est le calcul pour connaître le besoin en fonds de roulement ?

Le BFR se calcule par la différence entre l’actif circulant et le passif circulant : les deux termes revêtent respectivement l’encours moyen des créances clients et les stocks moyens d’une part, l’encours moyen des dettes fournisseurs d’autre part.

Quel est le calcul pour connaitre le besoin en fonds de roulement

Quelle interprétation donner à son besoin en fonds de roulement ?

Un BFR positif signifie que les besoins à court terme ne peuvent être financés par les flux entrants de trésorerie : ils devront l’être par le fonds de roulement (FR) ou par le recours aux dettes financières (découverts bancaires). Un BFR négatif signifie que l’activité ne génère aucun besoin financier. Un excédent de ressources alimente la trésorerie nette. En cas de BFR nul, les emplois sont couverts en intégralité par les ressources d’exploitation, sans excédent.

Quels sont les ratios financiers qui nécessitent de connaître le besoin en fonds de roulement ?

Le BFR est lui-même dépendant de trois ratios qui sont :

  1. le délai de paiement des fournisseurs
  2. le délai de règlement des clients
  3. le délai de rotation des stocks

Le calcul du BFR sert ensuite à d’autres ratios importants pour la gestion financière d’une entreprise, notamment le calcul du BFRE (Besoin en fonds de roulement d’exploitation) qui mesure l’évolution du BFR par rapport au chiffre d’affaires.

À retenir sur le FR et le BFR

Le FR et le BFR sont des indicateurs clés qui permettent d’évaluer les ressources financières de l’entreprise et de prendre les bonnes décisions d’investissement. Chacun d’eux doit être étudié avec attention pour contrôler la santé financière de l’entreprise. Des comparaisons dans le temps donnent de précieuses clés d’interprétation de ces données.

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page