Quelle est la journée type d’un trésorier dans une entreprise ?

DIMO Software vous dépeint la journée type du trésorier ou de la trésorière, chargé·e d’optimiser la rentabilité des fonds en entreprise et d’analyser les risques.

Le rôle du trésorier est crucial en entreprise : gestionnaire des liquidités et du cash-flow, il s’assure de la disponibilité des ressources et optimise les flux financiers à court terme comme à moyen et long terme. Impliqué dans la recherche de partenaires et de financements pour les investissements et les dépenses d’exploitation, il peut fournir des indicateurs clés qui témoignent de la santé économique de l’entreprise. Journée type d'un trésorier en entreprise

Quelles sont les activités principales du trésorier dans une entreprise ?

Les journées de la personne responsable de la trésorerie en entreprise sont consacrées à des activités bien spécifiques. Il est nécessaire pour le trésorier ou la trésorière de se plier, pour la réalisation de ses tâches courantes, à une échelle de temps particulière, soumise au cut-off bancaire : l’heure limite des paiements est en effet fixée, selon les banques, à la mi-journée (de 11 à 14h selon les établissements). Au-delà, les mouvements ordonnés par le cash manager sont exécutés le jour suivant.

La gestion des flux de trésorerie et des soldes bancaires

  • Gestion des liquidités
  • Analyse quotidienne des positions bancaires (multi-comptes et multi-établissements)
  • Placement des excédents éventuels, équilibrage des comptes
  • Affectation mensuelle ou trimestrielle des flux par banque

La gestion prévisionnelle de trésorerie

  • Établissement d’un budget de trésorerie par mois
  • Évaluation annuelle de la position nette de trésorerie et de l’endettement net

La création des reportings périodiques

  • Élaboration de synthèses hebdomadaires
  • Analyse des écarts entre le budget prévisionnel et les flux réels
  • Rapprochements bancaires

La recherche de financements

  • Participation au montage de financements d’acquisitions d’immobilisations
  • Proposition de solutions de financement adaptées

Les relations bancaires

  • Mise en place des lignes de crédit définies dans les plans de financement
  • Contrôle et négociation des conditions bancaires
  • Mise en place d’outils de couverture des risques liés aux taux de change dans le cadre d’une gestion multi-devises
  • Gestion et mises à jour des pouvoirs bancaires et des délégations de signature

La gestion de trésorerie interne

  • Contrôle des rapprochements bancaires
  • Mise en place de procédures dans les filiales et contrôle de leur respect et de leur cohérence

L’optimisation des opérations financières

  • Contrôle des échelles d’intérêts et des factures d’intérêts par les banques
  • Direction pertinente des flux bancaires en fonction des avantages offerts par chaque établissement bancaire

La prévention des risques

  • Identification et quantification des risques liés aux taux d’intérêt et de change, au prix des matières premières, etc.
  • Mise en place d’outils de couverture pour ces risques
  • Mise en place de procédures de contrôle et d’indicateurs de suivi

L’implication dans le SI de l’entreprise

  • Participation au déploiement d’un logiciel de trésorerie dédié ou d’un module de trésorerie pour ERP d’entreprise

Quelles sont les activités variables du trésorier d’une entreprise ?

En plus de ces activités principales propres au métier de trésorier d’entreprise, d’autres activités varient selon le statut et l’envergure de l’entreprise. Dans une PME, le poste de trésorier se caractérise ainsi plutôt par sa polyvalence, quand une spécialisation est souvent nécessaire dans les plus grandes entreprises. Lorsqu’une entreprise est de dimension internationale, des tâches spécifiques sont également dévolues au gestionnaire de trésorerie :

  • La gestion des devises lorsque l’entreprise est présente en dehors de la zone euro
  • Une gestion complexe des relations bancaires dans le cas de grandes entreprises très centralisées
  • Un rôle de management des équipes du service trésorerie

Dans le cas d’une petite entreprise, le rôle du trésorier est plus large et moins technique : il demande une grande polyvalence mais une spécialisation moindre, notamment sur la gestion des risques. La prise en main du logiciel de trésorerie est également plus simple, les solutions choisies étant dotées de moins de fonctionnalités.

Les activités du trésorier varient également selon la situation économique de l’entreprise : dans le cas d’une société déficitaire, le rôle du trésorier sera celui d’un négociateur de financements quand dans une entreprise excédentaire il aura plutôt en charge la réalisation de bons placements.

Comment s’organise la journée du trésorier d’une entreprise ?

Bien qu’il n’existe pas à proprement parler de journée type pour un trésorier, dans le sens où son emploi du temps n’est pas figé, on peut dégager une articulation courante, dictée notamment par les cut-off bancaires. Les matinées sont ainsi généralement dédiées à la gestion opérationnelle, c’est-à-dire la gestion des comptes en euro ou dans d’autres devises selon la dimension de l’entreprise, à partir des prévisionnels de paiement, des relevés bancaires et, le cas échéant, des données transmises par les trésoriers des filiales (dans le cas d’un groupe). Dans les grandes entreprises, la gestion opérationnelle quotidienne permet d’investir immédiatement en Sicav (Société d’investissement à capital variable) les excédents afin d’optimiser la rentabilité des liquidités. Pour être exécutées dans la journée, les opérations bancaires doivent être ordonnées avant la mi-journée (de 11h à 14h selon les banques) : il est donc important que la gestion opérationnelle soit réalisée le matin. Les après-midis sont ainsi libres pour différentes activités d’analyse, de reporting, de prévision et de simulation, de communication et de négociation.

Comment s'organise la journée du trésorier d'une entreprise

À retenir sur la journée type du trésorier

Les activités du trésorier ou de la trésorière en entreprise sont variées et d’une importance cruciale pour la santé économique de l’entreprise. Le métier de trésorier demande technique et polyvalence : son quotidien l’amène à communiquer en externe, notamment avec les établissements bancaires, et en interne avec des collaborateurs informaticiens, juristes, gestionnaires commerciaux et contrôleurs de gestion. Tout poste de trésorier demande de la conscience et de la rigueur, notamment dans la confidentialité des échanges, ainsi que de la vigilance, car toute erreur de cash management peut avoir des conséquences graves.

Avec le développement de nouveaux enjeux dans le métier, liés entre autres aux nouveaux moyens de paiement et aux nouveaux risques de fraude, l’utilisation d’un logiciel de trésorerie devient indispensable, quelle que soit la taille de l’entreprise. Des solutions adaptées permettent aux PME comme aux grands groupes internationaux de se doter de SI performants, aux fonctionnalités pertinentes.

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page