Le guide complet sur le Netting

Comment mettre en place une gestion basée sur le netting ? Quels différents types de compensation sont possibles, et dans quels cas ? Suivez le guide de DIMO Software sur les principes et avantages du netting.

L’augmentation des échanges commerciaux et financiers à l’international implique de plus grandes difficultés de gestion de trésorerie pour les entreprises : l’optimisation des flux de trésorerie externes et internes est complexifiée par l’usage de devises multiples et par les fluctuations permanentes des taux de change. Le netting est à ce titre un système avantageux qui permet de réduire le nombre et le volume des transactions dans différentes monnaies et de réduire, par là-même, le risque de change. Tout savoir sur le Netting

Définition du Netting

Le netting est une technique financière visant à réduire le nombre de transactions monétaires et leur volume afin de limiter les frais de traitement bancaires associés, d’alléger les flux financiers internes à une entreprise multi-sociétés et de réduire le risque de change. La maîtrise du risque de change est généralement au cœur de la pratique du netting : c’est pourquoi la technique concerne le plus souvent les groupes présents à l’international. Le ministère de l’Économie traduit l’anglicisme « netting » par l’expression « compensation monétaire de groupe ».

Tout ce qu’il faut savoir sur le Netting

Quels sont les avantages du Netting ?

Une meilleure organisation financière

Il s’agit de simplifier l’organisation financière du groupe en rassemblant les comptes des différentes entités. Le netting s’inscrit dans une démarche d’optimisation des flux financiers : la gestion interne est simplifiée grâce à un nombre de transactions réduit. Les conditions de change et de transferts financiers sont allégées pour les différentes filiales de groupe.

Possibilité de simplifier la facturation entre prestataires

Le netting peut également passer par le regroupement de factures et la simplification de la facturation entre prestataires. Si deux types de transactions à flux inversés lient deux entreprises entre elles (ventes réciproques), elles peuvent être compensées pour être réduites à une seule facturation : en d’autres termes, si une entreprise se fournit chez une autre en matières premières, par exemple, mais fournit également cette autre entreprise en produits finis, alors une seule facturation peut être créée, à destination de l’entreprise redevable.

Des économies sur les transactions bancaires et opérations de change

Le netting fait économiser temps et argent aux entreprises : en faisant baisser le nombre de transactions à traiter mensuellement, elle limite les frais bancaires et allège la charge de travail en interne. En regroupant les devises et opérations de change dans des transactions plus importantes, l’entreprise bénéficie aussi d’une meilleure tarification.

Qu’est-ce que le netting bilatéral ?

Le netting bilatéral est une opération de compensation qui est effectuée entre deux entreprises et non entre deux entités d’un même groupe. Il s’agit typiquement du cas, évoqué plus haut, de deux entreprises entretenant un lien commercial réciproque, les deux se fournissant mutuellement. Dans ce cas précis, les entreprises peuvent mettre en place une compensation bilatérale afin de ne générer qu’une seule transaction.

Par exemple : une entreprise x fournit une entreprise y en composants électroniques, mais se fournit aussi auprès de cette même entreprise y pour s’équiper en informatique. La différence entre le montant dû par l’entreprise y et le montant dû par l’entreprise x sera calculé afin de donner lieu à une seule transaction. Si le montant des achats en matériel informatique effectués par l’entreprise x est inférieur à celui des composants achetés par l’entreprise y, il ne fera pas l’objet d’une facturation à part entière, mais constituera la part compensatoire sur la facture adressée par l’entreprise x à l’entreprise y.

Qu’est-ce que le netting multilatéral ?

Le netting multilatéral, autrement appelé compensation multilatérale, implique plusieurs sociétés ou entreprises. Particulièrement utile lorsque les échanges impliquent des devises différentes, le netting multilatéral s’organise par le biais d’une chambre de compensation (ou échange central), dont le rôle est de réguler les transactions. La compensation multilatérale concerne les entreprises distinctes ainsi que les sociétés et filiales d’un même groupe. Les paiements mutuels entre filiales sont envoyés à une entité centrale (la chambre de compensation) qui se chargera de la compensation de factures et réalisera les paiements

Conseils sur le Netting by DIMO Software

Utiliser le netting pour diminuer le risque de change

Le risque de change est un enjeu central dans le cadre de transactions internationales. La fluctuation du cours des monnaies peut doublement affecter une entreprise, avec un risque de perte d’argent sur des transactions ponctuelles, mais aussi un risque de perte de compétitivité sur certains marchés. La centralisation de trésorerie permet de réduire le risque de change : par exemple, en limitant les changements de devises par des opérations de compensation entre les débits et crédits de sociétés respectivement exportatrices et importatrices vers une même zone monétaire.

utiliser le netting pour diminuer le risque de change

Simplifier la gestion de trésorerie multi-devises avec le netting

La gestion d’une trésorerie multi-devises n’a pas pour seul problème le risque de change : le suivi et les prévisions de trésorerie sont aussi considérablement complexifiés par des flux de liquidités exprimés dans différentes monnaies. Un logiciel de netting permet de simplifier la gestion de trésorerie multi-devises : en centralisant les données et en synchronisant les comptes, un logiciel de trésorerie doté de fonctionnalités de netting peut également convertir les informations en euro ou dans une autre devise, afin d’harmoniser les données et de permettre une vision plus claire de la trésorerie.

À retenir sur le Netting

En matière de compensation, le netting découle du cash pooling dans le sens où il désigne une technique de paiement permise par ce mécanisme juridique de gestion centralisée des comptes en entreprise, appelé cash pooling. Le netting implique en effet la mise en place d’une structure centralisée, la chambre de compensation, dont le rôle est généralement joué par la holding dans les grands groupes. Mais le netting se différencie du cash pooling en ce qu’il constitue une technique financière également utilisable en externe, entre deux entreprises liées par une relation commerciale.

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Contactez DIMO Trésorerie
Retour haut de page