webleads-tracker

Aéroports de Lyon

aeroports-de-lyon1


La société Aéroports de Lyon sécurise les coordonnées bancaires de ses tiers avec MATA I/O.

Le gestionnaire des aéroports lyonnais

Aéroports de Lyon, société Anonyme à capitaux publics détenue par l’Etat (60%), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (25%), la Région (5%), le Département (5%) et le Grand Lyon (5%) est chargée de la gestion des deux aéroports de Lyon : Lyon-Saint-Exupéry et Lyon-Bron.
Elle compte 500 collaborateurs et un chiffre d’affaires en 2015 de 160 millions d’euros.
Ambitieuse, la société souhaite devenir la 2ème porte d’entrée aéroportuaire en France, en privilégiant la proximité, l’écoute, l’innovation, la simplicité et l’efficacité.

La sécurité au cœur des préoccupations

Avec près de 9 millions de passagers par an, qui transitent vers 115 destinations (65% à l’international) et plus de 5500 employés sur sites, la sécurité est au cœur des préoccupations d’Aéroports de Lyon. « Nous menons régulièrement des audits des risques, et la sécurité est pour nous une préoccupation constante » explique Serge Beysseriat, Trésorier et Contrôleur de gestion de la société. « Cela va de la sécurité des passagers et des avions jusqu’à la sécurité de nos flux financiers » souligne-t-il.

Bien conscient de la recrudescence des fraudes (fraudes aux virements, fraudes au président…), notamment lors des périodes de congés, durant lesquelles les fraudeurs profitent d’une organisation allégée des sociétés, Monsieur Beysseriat s’est mis en recherche d’une solution de sécurisation des virements.

Le choix de MATA I/O

Déjà client de DIMO Software pour la gestion des flux financiers et pleinement satisfait de ses services, il a naturellement assisté à une présentation de la nouvelle solution au catalogue de DIMO Software : MATA I/O qui permet de contrôler les entrées et sorties bancaires.

Un projet 100% SaaS

« Rapidement séduits par MATA I/O, nous avons profité de la bascule de l’ensemble de notre plateforme de gestion de trésorerie en mode SaaS pour installer en même temps cette solution », explique Monsieur Beysseriat.
Pour la gestion de ses flux financiers, la société Aéroports de Lyon a opté pour une solution « métier » largement éprouvée et sécurisée, tout en s’affranchissant des contraintes techniques : « nous avons choisi l’offre DIMO CashOnline car elle s’appuie sur la plateforme Sage XRT Treasury mais associe les services SaaS de DIMO Software. »
Dans un souci de productivité et de sécurité, Aéroports de Lyon a ainsi opté pour :

  • Sage XRT Treasury en SaaS pour la gestion de trésorerie, la communication bancaire,
    les paiements, le rapprochement bancaire et la signature électronique des ordres de paiement
  • GEC Connect, qui génère automatiquement dans la comptabilité les écritures issues des relevés de compte (notamment les encaissements de cartes bleues et AMEX qui sont saisis automatiquement en dissociant les montants bruts, nets, les frais bancaires…)
  • MATA I/O qui permet de sécuriser les coordonnées bancaires des tiers.

Plus de sérénité

Pour que le projet se déroule au mieux, Monsieur Beysseriat a impliqué, dès le début une chef de projet informatique interne et les équipes ont attendu la clôture fiscale avant de changer d’outils.
Au quotidien, MATA I/O contrôle les RIB dans l’ERP et dans la paie d’Aéroports de Lyon. En s’appuyant sur une base de tiers référente, cryptée, le logiciel s’assure de la correspondance entre la raison sociale du tiers et de ses comptes bancaires. « Cela se fait de manière automatique », précise M. Beysseriat, « nous n’avons pas à nous en soucier. Nous avons un rapport chaque jour par mail des contrôles effectués et nous avons des alertes dès que MATA I/O repère une anomalie. En cas de modification ou création de comptes bancaires, nous sommes immédiatement alertés ».

Le trésorier a ainsi gagné en sérénité : « Nous savons qu’il y a un niveau de contrôle élevé, même si un trésorier est absent. Ce que nous faisions précédemment de façon manuelle est aujourd’hui fait en automatique. Nous pouvons ainsi nous concentrer sur d’autres missions ».

Pour aller encore plus loin dans la sécurisation de ses flux financiers, Aéroports de Lyon va désormais pouvoir se concentrer sur la mise en place d’un second module de MATA I/O qui permet le contrôle des prélèvements au débit.